Problèmes fréquents

Hallux Valgus (oignon au pied)

La déviation du gros orteil et l’excroissance qui en découle définissent l’hallux valgus, communément appelé oignon. Cette déformation est causée par une combinaison de trois facteurs :

Génétique : hérédité, forme des os, laxité ligamentaire
Mécanique : Pression accrue au niveau de la 1ère tête métatarsienne
Chaussures : Inadéquates ou pointues

Traitements et solutions

Le port d’orthèses plantaires diminue la pression au niveau de la première tête métatarsienne. C’est au niveau de la 2e et de la 3e phase de la marche c’est-à-dire les phases d’appui et de propulsion, que survient la surcharge à la 1ère tête métatarsienne.

Le port quotidien d’une orthèse de nuit aide à corriger la déformation et à limiter l’évolution de l’hallux valgus. Elle contribue à soulager les douleurs articulaires nocturnes et supprime les douleurs de contact. Afin de maximiser les chances de guérison, portez des chaussures plus adéquates avec une largeur et semelles berçantes.

Fasciite plantaire

La fasciite plantaire est le résultat d’un étirement chronique de l’aponévrose (fascia) plantaire.  Cette structure qui maintient l’arche plantaire s’étend de l’os du talon jusqu’aux orteils.  Si le fascia plantaire est étiré au-delà de sa capacité d’élasticité, il se produira des déchirures provoquant de l’inflammation et de la douleur. Il s’agit donc d’une condition inflammatoire d’origine mécanique.

Une fasciite plantaire débute par une douleur vague et intermittente au talon et peut devenir aiguë et persistante. Cette douleur est plus marquée le matin, lors des premiers pas après une période de repos, lors d’activités sportives ou après une longue période stationnaire.

fasciite-plantaire

Les causes

  • Un traumatisme : direct ou répétitif comme dans le cas d’un sportif ou d’une personne active.
  • Un désordre mécanique : pied plat, hyperpronation, affaissement de l’arche plantaire, hypermobilité du médiotarse, etc…
  • Un manque de flexibilité : tendon d’Achille court, pied creux.
  • Un surplus de poids.
  • Une maladie systémique comme le diabète, maladie inflammatoire, etc…
  • Des chaussures inadéquates.

Traitement

  • Portez vos orthèses plantaires sur mesure lesquelles aide à diminuer la tension sur le fascia et contribue à répartir les charges pondérant sur toute la surface du pied.
  • Port d’une orthèse de nuit en dorsiflexion afin d’obtenir une position adéquate pour iminuer l’inflammation et les tensions sur le fascia et le tendon.
  • Évitez de marcher pieds nus (portez des pantoufles orthopédiques à l’intérieur)
  • Grâce aux consignes suivantes, le temps de convalescence sera considérablement réduit.
  • Appliquez de la glace pendant 10 minutes, 2 fois par jour en roulant une bouteille d’eau congelée sous le pied.
  • Faites des étirements du mollet, matin et soir.
  • Optez pour des chaussures adéquates (semelles rigides, pas de souliers plats, contrefort arrière solide)
  • Prenez des anti-inflammatoires au besoin (Ibuprofen, Motrin, Advil).

Orteil marteau

Les orteils en marteau ou en griffe se caractérisent par une déformation de l’orteil. L’orteil en marteau se manifeste par une déformation de l’extrémité de l’orteil vers le haut; l’orteil en griffe se caractérise par une hyper extension de la première phalange entraînant une flexion des deux autres phalanges.

orteil-marteau

Traitements/solutions

La confection d’une orthoplastie sur mesure pour protéger ou corriger vos doigts de pied. Elle est amovible et destinée à traiter des déformations et leurs conséquences. Elles sont moulées directement sur le pied des patients. Ces orthèses permettent d’éviter les complications chez certains sujets à risque comme les patients diabétiques ou arthritiques. Des protecteurs en gel sont aussi utilisés.

Épine de Lenoir

L’épine de Lenoir ou épine infracalcanéenne est une excroissance osseuse pointue qui se forme sur la face inférieure de l’os du talon appelé calcanéum.

Cette excroissance résulte de l’inflammation chronique du fascia plantaire (fasciite plantaire). Le fascia est la membrane fibreuse épaisse qui relie le calcanéum (os du talon) aux phalanges du pied.

Les douleurs au talon plus ou moins intenses ne sont pas nécessairement causées par la présence de l’ossification ou du bec osseux, mais plutôt par le processus inflammatoire persistant.

epine-de-lenoir

Les causes

  • Rigidité de l’arche plantaire.
  • Un traumatisme : direct ou répétitif comme dans le cas d’un sportif ou d’une personne active.
  • Un désordre mécanique : pied plat, hyperpronation, affaissement de l’arche plantaire, hypermobilité du médiotarse, coussin plantaire aminci (survient avec l’âge).
  • Un manque de flexibilité : tendon d’Achille court, pied creux.
  • Un surplus de poids.
  • Une maladie systémique comme le diabète, maladie inflammatoire, etc.
  • Des chaussures inadéquates.

Traitement par orthèse

  • Tout comme dans les cas de fasciite plantaire, le port d’orthèses plantaires peut aider à soulager les symptômes :
  • En supportant l’arche plantaire.
  • En stabilisant la cheville.
  • En amortissant les chocs par un coussin au niveau du talon.
  • En réduisant la pronation du pied.
  • En répartissant les pressions sous le pied.
  • En déchargeant le talon.

Le port d’orthèses plantaires est encore plus efficace si on combine le traitement à un programme d’étirement afin de rétablir la souplesse du mollet et la mobilité de la cheville. Lorsque l’inflammation est guérie et que la mobilité est rétablie, les douleurs disparaissent. Néanmoins, l’épine de Lenoir, bien que non douloureuse, demeure. En conclusion, évitez de marcher pieds nus lorsque vous avez un diagnostic tel qu’une épine de Lenoir et privilégiez un cousinage au talon.

Communiquez avec nous pour plus de renseignements

Nous joindre